Mardi 24 Mars 2015

Emploi

Zoom sur le service civique dans les Alpes-Maritimes

Quelques repères sur le service civique
- Un engagement volontaire d’une durée de 6 à 12 mois pour des jeunes de 16 à 25 ans.
- Pour l’accomplissement d’une mission d’intérêt général reconnue prioritaire par la nation, représentant au moins 24 heures hebdomadaires.
- Effectuée auprès d’organismes à but non lucratif ou de personnes morales de droit public, en France ou à l’international.
- Donnant lieu au versement d’une indemnité prise en charge par l'Etat et ouvrant droit à un régime complet de protection sociale financé par l’Etat.
- Site : www.service-civique.gouv.fr

Données chiffrées sur le département des Alpes-Maritimes
- 905 contrats signés entre 2010 et 2014
- 98 organismes agréés, dont 75 associations, 1 mutuelle, 10 communes, 6 centres communaux d’action sociale, un GIP, une communauté de communes,  2 syndicats mixtes, les services départementaux d’incendie et de secours et le Conseil Général.
- Moyenne d’âge 21 ans.
- Durée moyenne du service civique : 7 mois et demi.

Eléments qualitatifs tirés des contrats signés (source ASP)
- 2/3 des volontaires du département sont des jeunes filles. Parmi les chiffres les plus significatifs, on note la part prépondérante des jeunes filles dans le département des Alpes-Maritimes : 67,3% contre 59,6 pour la région PACA.
- 62% des volontaires sont de niveau 4 (Bac) ou 5 (CAP/BEP).
- Part importante des inactifs. Autre particularité du département, on compte moins de demandeurs d’emplois qu’au niveau régional : 30 % contre 38 %, et davantage de jeunes inactifs : 31% contre 22%. Les pourcentages d’étudiants et de salariés étant quasiment identiques.
- Thèmes centraux : la solidarité et l’environnement. Parmi les différentes missions proposées, on notera que le thème de la solidarité est prépondérant : 42% contre 28% en région. Autre thèmes importants, l’environnement, qui représente 17% des missions proposées, et le sport 13%.

Enquête nationale d’opinion TNS Sofres février mars 2013 : « Impact du service civique sur ceux qui l’ont fait »
- 95% des anciens volontaires recommanderaient à d’autres jeunes de réaliser un service civique.
- 69% des anciens volontaires estiment que le service civique leur a permis d’avoir une idée plus précise de ce qu’ils souhaitaient faire dans les mois et les années à venir.
- 75 % des volontaires étudient ou travaillent 6 mois après le service civique.


Exemples de missions de service civique sur les communes du département

CCAS de Cannes – Accompagnement des personnes âgées
Le centre communal d’action social de la ville de Cannes a accueilli six volontaires en 2014. Ces jeunes ont œuvré dans les foyers logements en tissant des liens avec les résidants, en facilitant la mise en place d’animations, en organisant des temps festifs. Ils ont également accompagné les résidants vers des activités extérieures et les ont aidé dans la réalisation de leurs projets de vie.  

Témoignage de Jennifer, 23 ans, dans Nice Matin édition Cannes du 15 avril 2013 : « J’avais envie de me sentir utile. Et puis, j’ai trouvé le service civique. Ma mission a duré un an. Ça a été génial et très enrichissant. Il a fallu créer le lien de confiance au début avec les personnes âgées, avec de la douceur, de l’écoute et de la patience. J’ai essayé d’apporter du sourire et de la bonne humeur. Je sens que j’ai aidé à rompre la solitude. »


Commune de Cagnes Sur Mer – Lutte contre l’illettrisme

La commune a accueilli 2 volontaires en 2014 sur des missions de lutte contre l’illettrisme. Cela s’est traduit concrètement par la mise en œuvre de quatre actions :

- Offrir aux personnes âgées ou isolées la possibilité d’avoir un ou une lectrice à domicile ;
- Offrir aux enfants de la médiathèque la possibilité d’avoir des histoires lues à l a demande et à plusieurs ;
- Animer une petite médiathèque nomade ;
- Mener des animations sur le livre en direction des écoles des quartiers prioritaires.


Communauté de communes des Alpes d’Azur – Sensibilisation à l’environnement sur les espaces naturels

La communauté de commune s des Alpes d’Azur a accueilli trois volontaires en 2014. En tant qu’ « ambassadeurs des espaces naturels », ces jeunes ont pour rôle d’informer et de sensibiliser le public à la richesse du patrimoine naturelle et à sa préservation. Pour plus d’informations, consulter la « Pélite », lettre des gorges de Daluis.

L’accueil de volontaires en service civique implique une demande préalable d’agrément auprès de la DDCS dont le référent est M. Jean-Gabriel BEDDOUK  : jean-gabriel.beddouk@alpes-maritimes.gouv

Agenda

< Octobre >
Aucun évènement